Ennemis parfaits

On trouve deux types de véritables ennemis.

  • L’ennemi mortel :  le monde est trop petit pour vous deux et à la fin, on le sait, ce sera lui ou vous. L’enjeu est ici réel : économique, professionnel, survie…
  • Le meilleur ennemi : il n’est pas très différent d’un ami. Il est noble, peut rendre coup pour coup, il fonctionne comme vous, selon les mêmes principes, selon la même hygiène, le même code d’honneur, les mêmes règles, qu’il s’administre avec la même rigueur. Seulement, il arrive à des conclusions opposées. L’enjeu est ici plutôt d’honneur.

Avec l’ennemi mortel, ce qui importe est de triompher. C’est une question de vie ou de mort. Avec le meilleur ennemi, ce qui importe est le combat. Il ne doit jamais finir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s