Paysage audiovisuel et médiatique : la jungle tropicale

restricouv

Retrouvez l’intégralité des Scènes de la vie future ainsi que des inédits, sous forme de livre (108 pages) à commander maintenant en cliquant sur ce bouton : Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Dans le futur, la télévision a survécu et constitue le dernier îlot d’intelligence et de culture dans le monde médiatique.

Pendant les premières décennies du 21ème siècle, internet était devenu l’outil de la curiosité et de la libre culture, contre une télévision non seulement abêtissante mais manipulatrice dans le traitement de l’information et le façonnage des mentalités. L’avantage évident du web et de ses possibilités, combiné aux ficelles toujours plus grossières de la propagande et à l’accumulation toujours plus gigantesque de bêtise à la télévision, avaient fini par déclencher un transfert de l’audience.

Petit à petit, le modèle s’est adapté, purgé, le public et les investissements ont fui sur internet, emportant avec eux la partie du « PAF » qui s’est adaptée (l’autre est morte). « Les médias » désignent désormais  ce PAF reconverti, augmenté des nouveaux acteurs. « Internet » ne désigne plus non plus la même chose : il est l’outil principal d’information et de divertissement des masses, capable de proposer immédiateté des contenus, des achats, des envies, consultation à volonté, consommation d’information et de produits culturels à usage unique

Il a fallu peu de temps pour que cet internet-là se révèle le refuge idéal de l’idiotie et de la vulgarité de masse. Une idiotie « 2.0 », renforcée par l’interactivité et les avis donnés à moindre frais. Disparition des repères médiatiques (organes officiels, « spécialistes »…), démultiplication des acteurs, profusion des contenus et des commentaires… Sur cet internet, toute pensée ou idée nouvelle est immédiatement livrée et publiée avec sa contradiction et son éloge, enterrée sous les avis à 2 sous ou bien automatiquement et simultanément analysée par des centaines de relais à la fois, « éclairée », dépiautée, analysée, dépouillée jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une épluchure desséchée rendue stérile et inoffensive, et on passe à la suite !

Dans le futur, internet a en réalité permis de pousser la logique médiatique jusqu’au bout. Il est l’outil le mieux à même de réellement contrôler l’idiotie, de l’orienter, de l’organiser et de l’utiliser. Idiotie en réseau, idiotie cumulée, simulée, provoquée, idiotie contradictoire… Le pouvoir, une fois qu’il eut repris l’outil en main économiquement, techniquement et juridiquement, a disposé d’un système qui lui permettait d’égarer ou de mobiliser les opinions selon ses besoins, semant la zizanie dans une information rendue totalement illisible tout en préservant une apparence de liberté totale.

Laissée loin derrière ce brouhaha, la télévision a connu et connaît encore des années de disette, mais elle subsiste. Ce passage à vide a été l’occasion de la voir réinvestie par l’intelligence. Quelques chaînes, tenues par des « dissidents » ou des associations, soutenues par des mécènes, diffusent culture et information alternatives. Il faut le reconnaître, les programmes, parfois intéressants, trahissent un manque de moyens. Les chaînes se partagent parfois une même fréquence et les mêmes studios. Les programmes ne s’enchaînent pas en continu, ils sont entrecoupés de plages de silence ou de musique. Qui cette télévision intéresse-t-elle encore, sinon quelques « non-branchés », personnes seules et cultivées qui ont encore la volonté de traiter un sujet dans sa profondeur, la patience d’attendre que ce qui les intéresse vienne à eux, la curiosité de découvrir un programme qu’ils n’ont pas sollicité, ou encore l’humilité de prendre une leçon sans faire valoir son avis ?

52 réflexions au sujet de « Paysage audiovisuel et médiatique : la jungle tropicale »

    1. Rarement. D’autant que ce ne sont pas des « sources » ou des « citations » mais simplement un moyen de naviguer de billet en billet, sur le principe de l’association d’idées.

  1. C’est surtout très plein de vide à la fin. Alors la calebasse, je veux bien, mais c’est un peu léger au cas présent non?

    @diegosan Naaan on peut pas dire. C’est comme le Mystère que tu prends en dessert chez le Chinois pour les morceaux de praliné, non?

    Bah, l’essentiel n’est-il pas que l’Oeil, en postant ce témoignage n’ait pas la prétention d’être une de ces « personnes seules et cultivées qui ont encore la volonté de traiter un sujet dans sa profondeur, la patience d’attendre que ce qui les intéresse vienne à eux, la curiosité de découvrir un programme qu’ils n’ont pas sollicité, ou encore l’humilité de prendre une leçon sans faire valoir son avis ? »

  2. De toute façon je ne fais pas confiance à un blog dont le bandeau m’évoque autant le marché aux poissons du port de Sète que la transhumance. C’est très troublant.

      1. C’est vrai que depui que j’ai appris pour la pédophilie du capitaine Igloo, j’ai délaissé ses batonnets.

    1. Ah nan, hein, vous allez arrêter de me piquer MA REPLIQUE. Tout ça parce que t’es jamoux (ça c’est pour mon Pédé) de pas avoir été pris dans le casting de le Ferme Débilités.

  3. On remarquera qu’alors que tout le monde se lèche le cul sur le screenshot, c’est encore une fois la pute à frange qui est la seule à dire non…
    Enfin, je devrais plutôt dire « La pute à frange 2.0 ».

  4. YoosF > tu as vu en haut, on est tous les deux cités pour avoir mis le lien sur cet article.

    Je suis ému.

      1. En haut à droite en sortant de l’ascenseur, sous l’enseigne « quelqu’un m’a dit »

        Tu es fan de Carla Bruni Xix ?

    1. Guillaume, je ne veux pas detuire cet intense moment d’emotion.. Mais je crois qu’il s’agit seulement des derniers commentaires.

      1. Ah ben oui, en fait… C’est pour ça que je comprenais pas.
        Désolé pour le #fail hein Guillaume…

      2. J’ai donc l’air très con en fait !

        (va se cacher dans le cantal)

      3. Le département bien sûr. Le fromage, je préfère le manger que d’en faire mon chez-moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s