« Plus une chose a de vide »

Lucrèce, dans De rerum natura :

« Sans vide, jamais rien ne peut être brisé, rompu, coupé, fendu en deux, rien ne peut prendre l’eau, non plus le froid perçant ni le feu pénétrant… Toutes les choses qui tuent.

Et plus une chose en son dedans a de vide, plus l’attaque est profonde et la fait chanceler. »

2 réflexions au sujet de « « Plus une chose a de vide » »

  1. Bonjour,
    Lucrèce me rappelle le BAC. J’avais particulièrement étudié ses textes et j’ai pu obtenir de l’examinateur d’en choisir un.
    Quel imaginaire, il avait. Si je me rappelle bien, il était question d’atomes crochus… La science a fait beaucoup de chemin depuis.
    Concernant le vide, je serais tenter de dire qu’au contraire cet espace interne est une meilleure condition de résistance que de la matière brute en bloc.

    http://memoirevampire.wordpress.com/2010/08/14/la-bulle-dair-denergie/

  2. Bonjour bgn9000 (quel nom charmant) et bienvenue ! Quel imaginaire et quelle intuition surtout, car le souvenir que j’en garde est que la science n’a pas tant progressé que ça : à une époque où nul microscope n’existait, Lucrèce nous parle des mêmes choses qu’on apprend aujourd’hui en physique (en rimes métriques s’il vous plait !) : atomes, matière, univers… Les mots et les noms ont changé mais les questions sont là, à peine mieux élucidées. Le « flou artistique » que rendent les vers et la poésie de Lucrèce, est-il plus flou que le vernis scientifique, l’apparât de précision que nous posons aujourd’hui sur des choses, sans tout à fait les expliquer ? Une fois qu’on a dit « H2O », a-t-on mieux défini le mystère de l’eau ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s