Appréhension informatique

Cette façon de percevoir l’ordinateur ne dira sans doute rien à la génération qui est née avec, mais ceux qui ont eu une vie avant se souviennent : la première fois qu’ils se sont trouvés face à la machine. Ce moment où ils ont dû se confronter à « la bête », l’apprivoiser, où il a fallu entamer la conversation avec elle.

Cette période où l’ordinateur se présentait à eux, où il leur faisait face comme une personne, une personne inconnue, quelque chose de vivant, vivant et doué d’intelligence. Une intelligence étrangère et souvent mal intentionnée ! Qu’on se rappelle les fois où « il » nous a perdu un dossier, où « il » nous a rangé un document au mauvais endroit, où « il » n’avait pas sauvegardé… Tout ce qu’on a pu penser de « lui » quand il semblait mener la danse, se plaire à nous perdre dans ses procédés absurdes et inutilement complexes. Nous n’étions pas loin alors de lui accorder une vie et une volonté propres.

Et cette vision un peu magique, presque animiste de l’ordinateur, se conserve parfois chez les personnes peu à l’aise en informatique ou qui s’y sont mises sur le tard. Vous les aidez à exécuter une tâche, penché sur l’imprimante, et soudain au détour d’une question innocente, vous pouvez déduire tout l’univers nébuleux et terrifiant qui nimbe leur vision de l’ordinateur. Vous découvrez par exemple que la personne pense qu’internet est dans son ordinateur, qu’elle ne peut ouvrir ses mails que dans l’ordinateur qu’elle a chez elle. Et si vous lui dites qu’elle peut les consulter de partout, elle lève la tête et répond : « mais… alors… tout le monde les lit ? ».

Il y a de cette croyance magique également dans certains films qui datent de l’époque où l’informatique émergeait : cette vision de l’ordinateur omniscient, ultra-polyvalent, qu’il ne faut pas déranger pour rien mais qui est tout de même capable de répondre à n’importe quelle question. C’est d’ailleurs bien pratique, en termes de pirouettes scénaristiques : il faut localiser le fugitif ? « – Demande à l’Ordinateur » (comme s’il n’y en avait qu’un !). Et quand c’est « l’Ordinateur de contrôle » – ou mieux ! « l’Ordinateur Central », alors là…

3 réflexions au sujet de « Appréhension informatique »

    1. Ca existe figure-toi, mais je crois que ça ne marche que si tu es inscrit sur wordpress : quand je suis connecté, j’ai un « like » dans ma barre pour marquer les articles que je lis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s