Les traits d’un visage

Nous avons toujours cru savoir qu’un visage était unique, véritablement unique, comme un flocon de neige. Mais notre sens commun est tout de même bien en peine de se représenter ce que cela veut dire.

Comment imaginer que la nature puisse se réinventer au point de ne jamais nous resservir deux fois la même bouille ? Comment ne pas plutôt suspecter que ces têtes et ces visages se reproduisent, à deux endroits du globe ou d’une génération sur l’autre ?

Ce type dans le métro, ce visage quelconque : va-t-on nous faire croire qu’il n’y en a pas un autre, exactement similaire, de l’autre côté de l’Atlantique ou quelque part au fond de l’Asie mineure ? Et cet autre visage là, celui du juriste de mon entreprise : n’a-t-il pas eu le temps d’advenir déjà une ou deux fois sur terre depuis qu’il y a des hommes ?

Est-ce que les traits d’un visage ne reviennent pas, après quelques générations, se poser sur une nouvelle tête ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s