« Revenir au commencement »

« Les suicidaires nous apparaissent comme des êtres souffrant d’un sentiment de culpabilité né de leur individualisation. Ce sont des âmes dont le but existentiel n’est plus l’accomplissement et le développement mais la dissolution, le retour à la mère Nature, à Dieu, au tout. Ils sont des suicidaires car ils voient leur rédemption dans la mort, non dans la vie. Ils sont prêts à s’anéantir pour revenir au commencement ».

Herman Hesse dans Le loup des steppes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s