Nazi fantasy

Nazi_Submarine_U3_by_huihui1979

Je suis toujours surpris par la place exubérante que prennent les Nazis dans la production BD actuelle. Pour 40 à 50 % de ce qu’on trouve dans les rayons de librairie, cela semble l’unique marotte.

Le plus curieux reste la loufoquerie avec laquelle la culture populaire accommode cette sauce : nazis d’Histoire, nazis du futur, nazis de l’espace, nazis morts-vivants, nazis ressuscités à un autre endroit du monde… ou encore fictions essayant de se représenter ce que serait le monde présent si les Nazis avaient gagné la guerre…

A cela peuvent se rajouter les élucubrations du cinéma autour de ramifications entre les nazis et le surnaturel, le Diable, les forces obscures… Une dimension ésotérique et mystique que contenait déjà le nazisme lui-même, et qui perdure à travers cette culture populaire que l’on pourrait appeler « Nazi fantasy ».

Le fait est qu’une fascination existe, beaucoup plus large que le cercle souterrain des néo-nazis revendiqués. Cette fascination n’a pourtant rien d’évident : personne ne craint le retour des Huns, pourquoi faudrait-il fantasmer davantage celui des Nazis ? Or s’il faut admettre que toute production artistique traduit une forme de désir teinté de crainte, la nazi fantasy populaire est après tout, à ce jour, la raison la plus sérieuse de croire à un retour de nazisme. Elle atteste, sous le dégoût unanime manifesté, que quelque chose n’est pas tout à fait réglé avec cette histoire.

Le paranoïaque jubile quand il découvre un complot monté contre lui. Le fantasmeur de nazisme jubilerait lui aussi de voir sa crainte se réaliser. Le fantasmeur craintif est un élément propagateur, qui appelle secrètement l’événement à se produire. Peut-être fera-t-il tout pour pouvoir dire « j’avais raison ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s