Le livre est sorti !

restriction (1)

Restriction durable et autres scènes de la vie future, ce sont 18 histoires entrecroisées sur l’évolution de la société, des coutumes, des technologies… 108 pages dont plusieurs inédites qui vous feront aimer l’avenir mais pas trop.

« Notre époque ne se projette plus dans le futur mais dans un présent utopique où tout s’expérimente, où tout est à repenser. Le rasoir trois-lames se réinvente tout comme le rapport hommes-femmes ou l’enseignement de la grammaire. Pas de domaine qui reste inexploré. Tout est poussé à son maximum de nouveauté. L’évolution des mentalités se charge de justifier le tout et d’en faire adopter les usages. »

Vous pouvez dès à présent commander le livre en cliquant sur ce bouton : Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Un grand merci à Patrick Baud, auteur du blog/youtube Axolot, qui signe la préface du livre. Ainsi qu’à Cécile, qui signe l’illustration, Domitille qui a réalisé la maquette de couverture, aux multiples relecteurs… et à vous qui me suivez depuis toutes ces années.

11 réflexions au sujet de « Le livre est sorti ! »

  1. Bonjour ,
    Suivant votre blog depuis plusieurs années avec énormément de plaisir et d’impatience .je suis très content d’apprendre cette nouvelle. Je suis intéressé par une version électronique de votre ouvrage : sera – t -elle disponible ? ( non pas que je ne préfère pas les livres en papier … mais je me déplace continuellement …) .
    Merci d’avance de votre réponse
    Sincères salutations
    Lionel GENTY

    1. Je n’avais pas envisagé de version électronique, mais je verrai si c’est une option proposée lors de la création du livre. Merci pour votre enthousiasme en tout cas, ça fait plaisir !

  2. Félicitations ! Je l’achèterai et je salue par la même occasion tous ces billets publiés depuis des années qui sont venus « briser cette mer gelée en nous » (Kafka).

      1. De manière paradoxale, les blogs sont à la fois un espace de confession mais aussi de réserve. Confession de la part de celui qui écrit, réserve de celui qui lit. Combien de fois ne se dit-on pas dans son for intérieur : « cet homme-là parle juste et je constate dans son propos quelque chose de l’ordre d’une solidarité mystérieuse qui résonne avec ma propre existence », et combien de fois cependant ne reste-t-on pas silencieux ?

        Tout ça pour vous dire, Un Oeil, que je suis persuadé que le nombre de vos « fidèles » est incommensurablement plus vaste que celui de vos commentateurs. Je ne m’inquiète donc pas pour la vente de votre ouvrage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s