Mépris de classe

Je visionne le passage d’une « youtubeuse » dans l’émission On n’est pas couchés. Intéressant, non pas en lui-même, mais pour le mépris gigantesque qu’il révèle de la télévision envers les singularités médiatiques qu’elle n’a pas engendrées.

Pendant le quart d’heure que dure son interview, la pauvre fille doit essuyer des questions toutes plus suspicieuses les unes que les autres vis-à-vis de son succès. « Vous n’allez pas faire vos petites vidéos jusqu’à 50 ans ? », lui demande la journaliste, sensiblement du même âge qu’elle mais qui emploie le ton d’une mère envers sa fille adolescente. « C’est quoi l’étape d’après ? ».

Personne ne demande à Cyril Hanouna jusqu’à quel âge il compte jouer les gamins demeurés. Ni quelle est son étape d’après. Cyril Hanouna n’a pas d’étape d’après puisqu’il est à la télévision : il est arrivé. Pour les autres, et notamment ceux qui ont l’audace de faire de l’audimat sans autorisation, « l’étape d’après » est nécessairement la télévision, le cinéma… Quelqu’un de talentueux ne saurait rester dans les bas-fonds d’internet, quand bien même il parvient à en vivre. Télévision ou disparition ! Que l’on puisse être visible en dehors d’eux paraît à ces gens invraisemblable.

Au fur et à mesure des questions, les journalistes télé s’adressent moins à l’interviewée elle-même qu’au phénomène de ces « gamins » qui affichent des millions de visites sur leurs vidéos en ligne. « Ça me fait d’ailleurs bien rire, ces chiffres », pouffe l’animateur, incrédule. « Ils ne veulent rien dire ». « C’est facile de truquer le nombre de clics ». « Et ce n’est pas parce qu’on a cliqué sur une vidéo qu’on l’a aimée ». Mauvaise foi inouïe quand on sait dans quelle obscurité sont calculées les audiences de télévision, fondées sur des sondages partiels. Le web a au moins l’avantage de la transparence directe et immédiate de ce point de vue. Se doutent-ils par ailleurs du nombre de téléspectateurs qui, eux aussi, peuvent les regarder par défaut, sans les apprécier voire dans le but de mieux les détester ?

toptenz-clapping-audience

Je n’ai pas d’amitié particulière pour le travail de cette « youtubeuse », mais comment ne pas être frappé par cette déconnexion totale du monde de la télévision ? Comment ne pas être offensé alors que chacun au quotidien profite de productions remarquables (vidéos, articles, enregistrements…) diffusées gracieusement sur internet, cent fois plus remarquables que la camelote qui nous est vendue à la télévision ? Il se trouve que la semaine précédente dans la même émission, était reçu Laurent Baffie pour la promotion d’un « livre », qui consistait en un recueil d’anagrammes drolatiques à partir de noms de personnalités célèbres. Les a-t-il tirés de son esprit fulgurant ? Il y a fort à parier qu’il les ait plutôt générés avec un moteur automatique sur le web. Mais puisqu’il est du monde de la télévision, ce travail de feignant n’a dérangé personne : on ne lui a pas demandé de comptes et on l’a trouvé très amusant. Bon à acheter.

La vérité est qu’en matière d’humour ou de divertissement, voire de culture, les anonymes du web ont apporté plus ces derniers temps que ceux dont c’est « le métier ». La vérité est que, rapporté aux moyens engagés, certains petits individus font plus d’audience que de grandes émissions nationales, sans nous coûter de redevance. Il est toujours plaisant d’entendre ces ricanements de personnel télévisuel : en tendant l’oreille on peut y entendre leur malaise, la crainte que l’imposture du monopole touche à sa fin.

37 réflexions au sujet de « Mépris de classe »

  1. Beau billet, mais le sentiment que j’ai eu en regardant l’extrait, c’est qu’ils vivent à ce point dans un monde fermé à la TV ? … En tout cas la conclusion à la fin « On est complètement larguée » est le plus juste de l’interview, et un chapeau à la youtubeuse d’avoir su rester zen !

  2. Voilà pourquoi je ne regarde plus la télé depuis un bon bout de temps déjà ; je les trouve méprisants, ils se croient au dessus de tout (ici ils prennent Natoo de haut en lui disant que ses vues ne veulent rien dire, etc) et on l’impression que tous le monde les apprécient car ils font de l’audience (ils ne se doutent pas de leur niveau de ridicule dans ce passage).
    Bref, ma télé si je l’allume c’est uniquement pour regarder un bon film (sur un DVD/Blue-ray/acheté en ligne car sinon y’a de la PUB en plein milieu), mais rien d’autre.

    1. Voilà certainement pourquoi des jeunes indépendants ont plus de succès que de grosses boîtes pleines de fric qui racontent de la merde en direct à la télé.

    1. Oui, et d’ailleurs ils le disent eux-même à la fin xD !
      Mais j’ai tout de même le sentiment qu’ils se croient au-dessus des youtubers, à voir comment ils posent les questions à Natoo.

    2. « Largués » ce serait ne pas connaître, ne pas savoir comment ça fonctionne, et s’en foutre un peu. Mais essayer de démontrer de façon absurde que le nombre de visiteurs attirés n’est en fait pas vrai, c’est autre chose. Je ne parle pas des allusions dans l’esprit « ces jeunes paumés sont complètement cons, on leur dit 60 000 ou 3 ou 20 millions, pour eux c’est pareil, ils ne se rendent pas compte ».

      1. Article intéressant sauf le « fort à parier » à propos du livre de Baffie qui fait d’une suspicion non vérifiée une vérité

    3. C’est bien le problème, lorsqu’on n’est largué on ne doit pas se positionner en tant qu’expert et le minimum à faire pour parler du sujet est de se renseigner (c’est juste inouï de faire une émission ou on va parler du monde d’Internet et de ne même pas savoir qu’il y a des systèmes de pouces pour montrer si on a aimé la vidéo ou non)

    4. Être largué quand on reçoit un YouTuber, ça veut juste dire qu’on n’a pas bossé le sujet. Et c’est pas plus glorieux que le mépris. Et si on n’a pas bossé le sujet, on ne vient pas chercher des noises. On la ferme bien.

  3. Je suis totalement d’accord avec l’article même si je ne suis pas sûr (comme dit plus haut) que ruquier et consort soient très au fait de tout ça.

    Ce qui m’énerve le plus reste quand même l’attitude passive de natoo qui a bien du mal à défendre son point de vue. Ils sont d’ailleurs quelques youtubers qui a l’occasion de leur passage télé paraissent bien peu de choses, se laissant chatouiller par les « grands » de la télé sans opposer de résistance, un peu comme si eux mêmes avaient beaucoup de mal à justifier leur existence en dehors des médias de maman et papa. Ça manque clairement de consistance tout ça.

  4. En fait nous nous retrouvons avec du Darwinisme mediatique pur et simple . Qui regarde encore ce machin qu ‘ est la TV ? Natoo n ‘ étant pas une fille de … mais ce faisant à la force du poignet , cela provoque des jalousie , mais demandé à Ruquier d ‘ admettre qu ‘ ils soient bon pour les pages d ‘ histoires …

  5. Pas besoin de la télé pour trouver des contradicteurs – surtout méprisants. Nombre de gens méprisent des youtubeurs (d’EnjoyPhoenix à PewDiePie) pour la qualité intrinsèquement basse des contenus : ce sont pour la majorité des commentateurs mettant en avant leur expérience personnelle d’une maturité très variable. Et surtout, comme certaines émissions de télé, ca reste du divertissement. A l’opposé, ca a l’air de toujours amuser des gens de juger gratuitement une personne ou n’importe quel contenu sans se renseigner sur le sujet : vous dénigrez/diffamez Baffie pour rien.

    Internet est en concurrence directe et très forte avec le monde de la télé. Parler d’audience en million(s), ils savent très bien ce que ca veut dire. Les chiffres de vente du livre d’EnjoyPhoenix ont fait énormément de bruit, il est aussi moins facile de dénigrer ces chiffres-là. C’est peut-être le moyen lucratif qui n’est pas compris – et la notion de part de marché entre différents médias. Ils n’assimilent peut-être pas non plus la facilité d’édition, d’hébergement, d’indexation, de publicité, et de lecture proposé par Youtube.

    Entre le jugement ad hominem et de la technique, il y a eu l’exception Dieudonné qui faisait ses millions de vues (info relayée par les médias tradi en plus !), ils ne chipotaient pas sur la technicité de Youtube, juste le fait admis que des millions de gens regardent (ont regardé) ce type de contenu. C’était acté.

    Perso je pense à un dénigrement voulu de la concurrence que représente le business Youtube. Humainement, un peu de jalousie de leur part sur cette jeunesse à l’influence énorme (que je pense supérieure à celle d’une Biraben par exemple). Et eux qui restent des zombies recrachant leur edito pré-formaté pour toujours la même cible depuis 25 ans : la ménagère.

    Très bon sujet en tout cas !

  6. En effet, intéressante séquence où l’on comprend que les petits mammifères agiles youtubeurs auront raison des dinosaures télévisuels. La loi de l’évolution sociale en action…

  7. j’ai grandi avec la tele (intenet n’existait pas encore) et comme beaucoup, j’ai assisté a la degringolade de ce media.
    aujourd’hui la tele est devenu un outils de propagande au service des banquiers, des millionnaires, des vendeurs d’armes et de politiques vereux et corrompus pour dire au peuple ce qu’il doit penser.
    on nous y gave d’info sans importance (madame michu a congelée ses bebe etc) et de talk-show insipides et politiquement correct (tout le monde doit penser comme nos maitres-banquiers nous l’ordonne).
    ces gens-là (les esclaves ravis de l’establishement comme moix et compagnie) representent « l’ancien regime », ceux qui s’accroche a leurs priviléges, incapable de voir qu’internet a engendré un monde nouveau (pour le meilleur et le pire, mais un monde nouveau, quand meme).
    la tele est morte, vive le net….

    1. Il y a plein d’émissions très intéressantes à la télé. A toi de regarder autre chose que les machines à audience de Tf1, France 2 ou d’autres.
      Si tu veux dire par télé, les « gros médias audio-visuels », alors elle n’est pas morte et fait partie intégrante du net. La preuve est faite par ce post !

  8. Non , elle ne fait pas partie du méta média qu ‘ est le WWW , la radio , via les podcasts oui c ‘est intégré à notre tissu pensé , comme le dit si bien Benjamin Bayard , la télévision et par corollaires ont du mal à intégré que le petit peuple est repris de gré ou de force la parole . Je ne m ‘ en fait pas trop pour nous , mais les anciens monopoles sont en train de mourir

    1. La radio s’est intégrée au net et pas la télé ?
      Tu prends l’exemple du podcast radio, mais ça existe aussi pour les émissions de télé. Grosso modo à la demande et sur différents appareils. Même si ce n’est que du streaming au niveau de l’utilisateur ça ne change pas grand chose. C’est aussi facile de regarder n’importe quelle émission de M6 qu’une conférence de Benjamin Bayart.

      Vu la cacophonie qui règne sur le web, tu ferais mieux de parler des « petits peuples » plutôt que du « petit peuple », même si le terme « peuple » ça me paraît très daté. Et si tu dis « petit peuple » pour évoquer quelque chose de politique, la majorité des sites et des communautés sur le web ne font pas de la politique. Elles s’occupent de trucs de la vie quotidienne comme la musique, la cuisine, de maquillage, la mode, de jeux vidéos, le cinéma…

      Je ne vois pas de quel monopole tu parles. En France, rien que pour la télévision, le monopole n’existe plus depuis l’ORTF.

      Si tu veux insinuer qu’il y avait un monopole de médias centralisés et verticaux, ce n’était pas du tout un monopole, c’est simplement qu’il n’y avait pas d’autres solutions techniques. Ca ne venait pas d’une volonté de contrôle ! Il y a quand même une grande liberté de la presse et une diversité de cette dernière en France (après faut-il encore s’y intéresser).
      Maintenant, qu’il y a le web ça englobe les anciens médias mais ça ne les empêche pas (hormis la presse écrite) de continuer à prospérer en évoluant par rapport aux nouvelles possibilités données par le web, tout en ayant vus naître à côté d’eux une multitude de « concurrents » qui peuvent avoir des fonctionnements différents, mais avec lesquels ils peuvent aussi avoir des interactions, récupérer des talents…
      Le terme « monopole » me semble mal choisi.

  9. Cette (dé)génération Internet lobotomisée par 4Chan et consort qui vomit la télévision tout en téléchargeant l’intégrale des séries TELEVISEES de Games of Thrones et autre Archer avec l’autre main.Vous vous plaignez des programmes répétitifs à la télé (ce qui est un problème je vous l’accorde) tout en fermant les yeux sur les milliards de clones de Nostalgia Critic ou PewDiePie.Nettoyez votre pas de porte,génération Y, avant de vous perdre dans la contemplation de votre nombril et de vous auto-couronnez (un peu tôt) comme personne supérieures
    inb4 hurr durr vieux con

    1. Donc pour vous les jeunes ne voyent internet que via des communauté minoritaires faisant beaucoup de bruit comme 4chan (enfin, moins actuellement) ou par des sites se basant sur de l’humour pauvre et créer juste dans le but d’attirer des clics dans le genre de 9gag ?
      Il serais temps d’arrêter de nous voir comme des petits con décervelé.

      En quoi est ce paradoxale de vouloir accéder illégalement ou pas (le problème n’est pas la) à une culture qui n’est pas accessible en France ? Des chaines (payantes bien évidemment) proposent ce genre de séries mais ce n’est pas sur celles la que la majorité crache. Personnellement je crache sur les redevance qui me fait payer pour des séries comme « Joséphine ange gardien »/ Téle réalités pourries jusqu’à l’os ou autre émissions réac faite pour faire de l’audience et choquer le public à la « ONPC » qui sont bien loin de la qualité que l’on pourrais attendre d’une culture « libre » et disponible à tous « gratuitement ».
      Des séries télévisées certes. Les voyez vous en France ? Moi pas. Du moins pas avant trois-quatre ans et d’avoir été détruit par un doublage affreux. Puis pour ce qui est des séries francaise, je veux bien vous voir comparer un « Breaking Bad » à un « Nos Chers Voisins ».

      Le problème ne sont pas les programmes répétitifs. Les chaines font ce qui marche, c’est partout pareil et ca n’à rien de surprennant. Le problème c’est la qualité. Les bons films ou séries passent généralement 6 ans après leurs sortie (et encore) tandis que des émissions poubelles malsaines faite pour se foutre ouvertement de la gueule des gens qu’elles utilisent pullulent à toute heure (« tellement vrai » ou « c’est ma vie » pour ne citer qu’elles, sans parler d’NRJ12 toute entière). Et elles font de l’audience preuve que même à une qualité minable ce genre d’émissions continue à marcher. Ont pourrait repasser Harry Potter tout les noel pendant 250 ans que les gens n’y trouverais rien à redire et que l’audience serais toujours aussi bonne. Il faut arreter de voir la télévision d’un oeil abrutis et d’accepter de regarder n’importe quoi sous pretexte que ca fais de l’audience, que c’est un peu mieux que le reste ou qu’il n’y a rien d’autre.

      Est ce que je préfère passer mon temps libre a choisir (car la est tout le principe) les personnes et emissions qui m’interessent, le tout gratuitement et avoir un réel pouvoir dessus plutot que de m’abrutir et servir de cible publicitaire de la bonne ménagère (rien que ca est totalement révoltant à notre époque mais passons) incapable de pouvoir avoir un esprit critique et de se rendre compte qu’on ne me sert que de la bouillie intellectuelle ? Clairement.
      L’idée n’est pas de considérer qui que se soit comme supérieur ou inférieur mais d’accepter ce nouveau média pour ce qu’il est. Un média beaucoup plus ouvert et beaucoup moins borné que celui de la télevision actuelle. N’importe qui aillant un contenu interessant peut se faire connaitre et obtenir une communauté et un public et tout ca sans avoir à jouer de ses relations pour espérer obtenir une minute d’antenne. Je trouve juste ca formidable personnellement.
      Une « jeune » conne de la « génération Y »

    2. C’est bien , vous avez retrouvez un modem qui traînait sous la commode ! le problème est que vous confondé diffuseur et média , Games of Thrones , que cela soit les romns ou la série télé ( très simplifié au dires des spécialistes ) n ‘ existerait pas sans nous les geek . Nous ne faisons pas du triomphalisme , le net nous appartient et bouffe les TF1 et consort d’ une façon ou d ‘ une autre . C ‘est bien d ‘ être réactionnaire , cela prouve qu ‘il y avait une dominance d ‘ avant . Nous sommes un agrégea de minorités rejeté par une société , j ‘ oserais le terme : nous sommes le Communisme sans Lenine ni Staline , chacun peu donné son avis en étant courtois et sans vulgarité .
      Si nous avons une bonne idée , , nous la créons et la laissons libre de droit … gare à celui qui ne joue pas le jeu par contre …. Nous avons la couronne de façon légitime

  10. « aujourd’hui la tele est devenu un outils de propagande au service des banquiers, des millionnaires, des vendeurs d’armes et de politiques vereux et corrompus pour dire au peuple ce qu’il doit penser » Pendant ce temps là,Internet se vautre dans le populisme (voir tout les suceurs de quenelles répétant comme des perroquets les dernières conneries de Dieudo-Soral sur comment les juifs ont noyé leurs poissons rouges ,Agoravox et 4/8Chan /pol/ gangrénés par l’extrême droite d’une part,Tumblr bouffés par l’extreme gauche de l’autre) et on essaie de nous faire croire que c’est une meilleur alternative

    1. puisque vous affirmez (par vos vociferations digne d’un « charlie » bien pensant) detenir la verité absolue, dites-nous donc pourquoi cette television si « democratique » ne permet pas le vrai debat entre vrais contradicteurs, en invitant (par exemple) les soral-dieudo a s’y exprimer. si ces gens là, racontent des conneries (selon vous), il serais aisé de demonter leur pensé avec un face a face. mais j’imagine que « l’esprit charlie » ne permet sans doute pas une telle liberté.

  11. C’est vrai que la partie où on lui demande de justifier de ses vues est dégueulasse. C’est comme si je disais à Ruquier « Non mais très bien vous avez fait 1million de téléspectateurs hier, mais vous ne pensez quand même pas qu’ils ont tous aimé votre émission?! »

    Et comme tu le dis toi même(je te tutoie excuse moi) on peut trouver sur youtube des gens qui peuvent faire des trucs assez intéressants tourné avec un iphone et un peu d’huile de coude. Autant dans le domaine de l’humour(Natoo, norman etc) de la philo (Cyrus North) Voir même de la vulgarisation scientifique (E-penser)

  12. Le mépris de classe ?
    Et quand la bande d’Usul n’arrêtait de se payer quelqu’un comme Squeezie, c’était du mépris de quoi ? Du mépris de groupe ?
    Avec les « youtubers » on n’est pas forcément en présence de classes mais au final ça donne à peu près la même chose. Des groupes se forment et certains sont le cible constante d’autres car les membres de ceux-ci seraient trop futiles, trop commerciaux…

  13. L ‘ argument du  » commercial  » est présentement éculé et très légerment hors sujet . Concernant Usul , il fait parti de la Famille et on ne touche pas à la Famille , même si ont apprécie pas ce qu ‘il dit et puis Squeezie aurait répondu , non ? On vois globalement que vos préjugé de classe vous fais voir des choses qui ne nous concernent plus beaucoup amha

  14. C’est un super article qui dénonce bien ce que la télévision voit Internet comme quelque chose qui n’est pas fiable, sérieux…
    Merci encore pour cet article 😉
    MllePanda

  15. Beaucoup d’incrédulité dans cet article. Cette « youtubeuse » fait partie d’une structure de comédiens/humoristes spécialisés sur le net et qui appartient à Canal+. Derrière cette « youtubeuse », il y a une stratégie d’audience piloté par des anciens de la télé et par les grands groupes média propriétaires et des nouveau médias et des anciens. La guerre dont vous parlez n’hésite que parce que la communication mise en place tend à scinder les deux types d’audiences.

    Enfin, sur le nombres de vues, il faut rester très prudent et prendre en considération la qualité de ce vue. Faire un million de vues c’est bien mais si 88% des gens ne sont restés que 20 sec sur la vidéo, cela n’apporte rien. Ne vaut il pas mieux 1000 vues de personnes qui ont regardé la totalité du contenu ? Dans cette société de zappeurs égocentriques rien n’est moins sûr.

  16. L’ignorance crasse de Laurent Ruquier ainsi que sa condescendence sont facilement démontables en l’amenant sur un sujet à propos duquel il est très sensible : il suffit de lui demander quelles réactions lui inspirent l’ignorance crasse et la condescendence de ceux qui méprisent sa passion pour le théâtre de boulevard.

  17. Ce qui m’a choquée, c’est qu’on lui demande combien ses vidéos lui rapportaient. Je ne les vois pas faire ça avec d’autres acteurs, auteurs, etc. Les chiffres de vente (et de visionnages pour elle), ok c’est habituel, mais là : pourquoi ?

  18. Parce qu ‘ il ne comprend pas qu ‘ une vidéo demande du travail , il devrait voir une vidéo du JDJ , du Fossoyeur … pour voir que oui si ils gagnent de l ‘ argent , c ‘est normal …c ‘est tellement loin de son confort de classe et petit bourgeois ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s