Finish up

startup-to-vcs-696x380

Définition : Jeune entreprise montée par un trentenaire Bac+5 lassé du salariat et désireux d’être « son propre patron », fondée sur une petite idée aisément concrétisable par le développement d’une application mobile – si aisément que l’on finit par découvrir que quelqu’un d’autre le fait déjà depuis deux ans, en mieux.

Le stade de maturité de la finish up est atteint durant les quatre mois qui séparent le moment où l’associé, ancien copain, quitte le navire, et celui où l’on se rend soi-même à l’évidence.

Une réflexion sur “Finish up”

  1. Pour une fois, je fais écho à votre fiel avec le mien : j’ai plutôt la vision persistante des types fraîchement sortis d’écoles de commerce, ou de toute autre formation propre à ouvrir l’esprit sur tout ce qu’on peut (se) faire, sans rien savoir faire, c’est-à-dire en créant des instances qui revendent des services de mecs qu’on pas appris la publicité, à d’aut’ mecs qui n’ont pas appris à chercher.
    Sans rien y connaître, évidemment, et en se congratulant, d’être utile, voire génial.
    De toute façon s’appeler « start up », ça n’appelle ni nuance, ni tolérance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s