She’s watching you

claire-chazal-TF1

Petit, sur la télé allumée, il m’arrivait de soupçonner que la présentatrice du JT me regarde effectivement et voie dans mon salon comme je pouvais voir dans le sien. Je me mettais alors à la dévisager pour déceler un coup d’œil particulièrement flagrant ou un malaise qui l’aurait trahie. Aussitôt elle semblait le ressentir et s’efforçait de prendre une pose neutre pour éloigner ma suspicion, ce qui ne faisait que la renforcer !

Aujourd’hui, cette amusante paranoïa peut reprendre par la grâce de la technologie. Nous avons laissé entrer dans nos chaumières une multitude d’yeux électroniques, de lentilles, de micros, qu’ils soient ceux de nos smartphones, de nos webcams, de nos téléviseurs connectés… Nous pensons pouvoir les contrôler, mais rien ne nous dit qu’ils s’éteignent quand on leur demande. Nous sommes en réalité incapables de savoir si et quand ils nous regardent.

Tout récemment, le Premier ministre néo-zélandais a confié qu’il se gardait de tenir des réunions sérieuses en présence de smartphones « car ils peuvent servir de dispositif d’écoute, qu’ils soient allumés ou éteints ». Récemment également, certains programmeurs ont découvert que le navigateur Google Chrome, au moment de proposer la reconnaissance vocale, activait automatiquement un code autorisant la capture audio par le micro de l’ordinateur. « Cela signifie que votre ordinateur se fait alors furtivement configurer pour envoyer ce qui est dit dans la pièce à une compagnie privée d’un autre pays, sans consentement ni connaissance de cette transcription déclenchée par une configuration inconnue et non détectable ».

hal ecoute

Le fait est que tous ces petits engins ont une commande électronique, non pas mécanique. Nous n’avons pas d’autre moyen de savoir s’ils sont éteints que de croire sur parole ce que nous dit leur petite diode. Là où nous voyons un smartphone éteint, il n’y a qu’un smartphone à l’écran noir. Là où nous voyons une batterie épuisée, il n’y a qu’un voyant orange indiquant « 0 % ». Et si vous levez maintenant les yeux de quelques centimètres sur le bord de votre écran, vous vous trouverez sans doute nez-à-nez avec un œil de caméra dont vous aviez oublié la présence…

6 réflexions au sujet de « She’s watching you »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s