Virtualités humaines : nous sommes tous le même homme

Vu un entretien de Sartre qui inspire l’idée suivante : chaque homme aurait en lui les virtualités de tous les autres. C’est-à-dire que nous serions tous détenteurs d’une somme identique de possibilités humaines, chacun contiendrait toutes les possibilités d’hommes, toutes les personnalités potentielles ; nos différences tiendraient seulement au fait que chez chacun, certaines de ces virtualités sont plus ou moins animées, développées, quand chez d’autres elles sont engourdies ou brisées.

Notre personnalité serait ainsi une combinaison unique de petites diodes allumées ou éteintes.

Et on admire tel sportif, philosophe ou astronaute, parce que sa performance témoigne de notre propre potentiel ; sa simple existence nous dit « voilà, homme, ce dont tu es capable ». Et on hait tel autre, râclure, sanguinaire, disgrâcieux, pour la même raison : son existence ravive en nous la peur de virtualités en nous qu’on craindrait de voir se mettre à clignoter.

Il y a là une idée de communauté humaine et de compassion qui me semble indispensable à la compréhension et à l’intelligence. Une idée profondément chrétienne au fond, qui résoud la confrontation entre l’unicité de l’individu et la communauté de l’espèce humaine, et qui d’autre part invite à regarder le monstre non seulement en face, mais aussi en soi.

3 réflexions au sujet de « Virtualités humaines : nous sommes tous le même homme »

  1. Merci beaucoup ! j’ai déjà lu ton article, c’est très profond mais c’est très exacte aussi. c’est notre vie de tout le jour mais personne ne s’en souciait sauf les philosophes. c’est cool non ? Que dit tu de cette citation de Jean Paul Sartre qui dit: « lorsqu’on me regarde je me sens ridicule, par ce que l’autre me regarde autrement ».

  2. J’avoue que je ne suis pas très coutumier de Sartre, de ses théories et de son langage. Je comprends lorsqu’il parle avec des termes clairs, quotidiens (comme c’est le cas dans la vidéo), j’ai un peu plus de mal avec ses concepts et ses phrases à base de « je suis ce que je ne suis pas et l’autre n’est pas ce qu’il est » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s